Les futures pénalités Google dévoilées

Vous le saviez, grâce à Amanda et son art divinatoire SEO, nous avons la possibilité d’explorer le futur du référencement. C’est une séance très éprouvante mentalement qui a permis à Amanda de se concentrer sur les futures pénalités de google et nouvelles vagues de filtres.

Nous vous les dévoilons ici. Toutefois, nous ne pourrions être tenus responsables de petits écarts entre ces prédictions et la réalité. En effet, le simple fait de vous faire connaître ce futur peut influencer le continuum espace-temps.

Un document de base exceptionnel

C’est en faisant travailler son subconscient sur ce DOCUMENT EXCEPTIONNEL que nous vous présentions dernièrement qu’Amanda à pu identifier la succession des filtres prévus par Google. Alors après PANDA, après PINGOUIN, qu’allons-nous subir ?

Marguerite

MargueritePrévue fin 2012. Marguerite doit faire le ménage parmi les noms de domaine truffés de mots-clés. Il semble qu’un bon pan du web pourrait disparaître à l’occasion de son passage.

Pongo

Pongo

Prévu début 2013, Pongo procédera par petites touches, par frappes ciblées. Il semblerait que Pongo soit plutôt le fruit d’une action manuelle ponctuelle, Google ayant recruté 17000 personnes en CDD d’un mois en début d’année. Pongo visera les MFA afin de les éradiquer massivement et pouvoir communiquer sur ses actions répressives.
Amanda nous signale aussi que Pongo pourrait faire des petits, le chiffre de 101 a été avancé… A suivre.

Marty

MartyLe rôle de Marty, mettre à mal les réseaux de sites. Capable de remonter ces réseaux, telles de nombreuses langues de lave, il les réduira à néant.

Dunkan (ou Ducon)

Ducon

Cette andouille ne fera aucun mal aux webmasters, sa durée de vie sera courte (environ 1 heure) Il dézinguera Wikipedia, Google maps, Google shopping et youtube. Il sera surnommé « The bug » chez Google.

Pépé

PépéPépé laissera une odeur indélébile aux sites touchés pendant quelque temps. Les sites jugés spammy mais sans preuve formelle se verront affublés d’une pastille rouge dans la SERP.
Jugée non conforme à la constitution, la pratique sera interdite au bout d’un an.

Mygale

Mygale

Ce filtre incroyable videra intégralement la serp. Plus aucun résultat naturel n’apparaitra, seul Adwords et les services Google seront accessibles. Très appréciée des actionnaires, mais moins des utilisateurs, cette pénalité globale ne sera pas appliquée plus de 15 jours.

C’estparcequejesuisnulenseo

Dernier pied de nez fait aux référenceurs. Après les avoir obligés à parler de Panda, de Pingouin, de Pongo et a se rendre ridicule auprès de leurs clients, cette dernière appellation permettra de finir de les décridibiliser. La vision d’Amanda n’est pas très claire à ce sujet, nous ne savons pas exactement quel sera l’effet de ce filtre.

Le baume vous tiendra informé de l’adéquation entre ces prédictions et leur mise en œuvre réelle au fil des mois.

Ce contenu a été publié dans Rumeurs. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

27 Responses to Les futures pénalités Google dévoilées