La triplette du Pingouin

Comme tout référenceur qui se respecte, vous connaissiez la triplette du bourrin si bien inventée et décrite par Laurent Bourrelly. Elle détaille en quoi l’insertion des mots-clés dans : le title, le h1, l’URL peuvent être un signal dangereux adressé à Google si les mots-clés sont concurrentiels : Un signal de suroptimisation.
Dans ce cadre, on est dans une (toute petite) partie du référencement « Onpage » ou « Onsite » (dans la page ou dans le site).

Aujourd’hui, LE BAUME souhaite compléter les travaux de cet illustre SEORockStar et aborder un sujet du référencement « Offsite » ou « Offpage » (à l’extérieur du site) .

En l’occurrence, il s’agit des suroptimisations perçues par PINGOUIN, le maintenant trop célèbre filtre de Google.

Un mémo pour cette autre triplette, celle du Pingouin.

Loin de nous l’idée d’être exhaustifs, mais l’image mémo ci-dessous vous rappellera les principaux leviers auxquels vous devrez faire particulièrement attention si vous ne voulez pas subir une pénalité Pingouin. Au passage, pas charogne, nous vous invitons à lire cet excellent récapitulatif archi complet sur le sujet (merci Htitipi). Bien évidemment, vous savez déjà reconnaître si une pénalité est manuelle ou pas.

Le poster mémo pour ne plus oublier !

La triplette du pingouin.

Cliquez pour afficher le PDF que vous imprimerez et afficherez au-dessus de votre bureau.

Attention : très exceptionnellement, nos conditions d’utilisation ne s’appliquent pas à cet article.

Sinon, partager cet article sur les réseaux sociaux rendra votre peau très douce, le poil soyeux, le regard irrésistible, le ventre plat, et votre site gagnera des places dans la SERP. À vous de jouer !

Ce contenu a été publié dans Nouveautés. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

8 Responses to La triplette du Pingouin